19 juin 2006

Tre fontane

Dans une ville lointaine, je connais un endroitOù le bonheur se teinte d’une douleur ancienne Sur cette colline romaine le temps offre une pauseEt ces baraques peintes sont un havre de paix Au loin la fête foraine et la Trappe qui reposePrès de ces trois fontaines, le silence se fait Sous les eucalyptus dort une étoile filanteQui parcourut jadis un autre et vaste monde Au-dessus d’une couche, une vierge à l’enfantUn petit oratoire aux icônes byzantines Le sourire de madone, la maison des parentsUne cloche qui... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 13:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 juin 2006

La grenouillère

Au bord de l'île on voitLes canots vides qui s'entre-cognentEt maintenantNi le dimanche ni les jours de la semaineNi les peintres ni Maupassant ne se promènentBras nus sur leurs canots avec des femmes à grosse poitrineEt bêtes comme chouPetits bateaux vous me faites bien de la peineAu bord de l'île. Guillaume Apollinaire (Il y a)
Posté par Le guetteur à 18:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 juin 2006

Un poème

Il est entréIl s'est assisIl ne regarde pas le pyrogène à cheveux rougesL'allumette flambeIl est parti Guillaume Apollinaire (Il y a)
Posté par Le guetteur à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2006

Manuel à l'usage des jeunes femmes modèles (1ère partie)

Voici quelques extraits d’un « Manuel scolaire d’économie domestique » pour les femmes édité en 1960. Faites en sorte que le souper soit prêt : préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil. Soyez prête : prenez... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 17:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 juin 2006

Manuel à l'usage des jeunes femmes modèles (2e partie)

Ne l’accueillez pas avec vos plaintes et vos problèmes : ne vous plaignez pas s’il est en retard à la maison pour le souper ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu’il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d’aller s’étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez l’oreiller et proposez-lui d’enlever ses chaussures. Parlez d’une voix douche, apaisante et plaisante. Ne... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 17:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 juin 2006

Espèce d'art poétique

Goutte du crapaud sangloteDes étoiles plein les toits.Comme lui, donne ta noteSans jamais forcer la voix, Et sauve une ombre, une rose,La caresse d'un tambour,Les plaines noyées de songe,Les danses du temps jadis, La lourde paix des villagesEcartelés de chaleur,Les yeux des chats sur la neige,Les flambées de la chandeleur. Tout ce qui fait le coeur sourdQuand on marche vers les tentesNavré d'une pluie battanteDans les pays des labours. Maurice Fombeure (A dos d'oiseau)
Posté par Le guetteur à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]