Voici un commentaire laissé sur le blog à propos de la vidéo de l'arrestation d'un sans-papier à la sortie de l'école de la rue Rampal


bravo la police

ces policiers n'ont fait que leur devoir. que toutes les personnes qui soutiennent les sans papiers en prenne 1 chez eux et le problème serait réglé .sans oublier de prendre aussi le grand-père la grand-mère et les enfants...et pourquoi pas les cousins cousines...soyons sérieux , trop de social tue le social .
  colson - email : colson29@hotmail.fr


Ici comme ailleurs la police fait ce qu'on lui dit de faire. Ne fait-elle que son devoir ? C'est encore à prouver !
Les fonctionnaires de police obéissent à leur hiérarchie qui obéit aux politiques  et c'est là où la bât blesse... Entre une police au service des citoyens et une police au service d'une politique liberticide, partisane  et autoritaire, l'histoire nous a montré que ça faisait une sacré différence...
Qu'ont fait les policiers sous la gouvernance du maréchal Pétain si ce n'est obéir aux ordres... fonctionnaires zélés raflant à tour de bras une partie de sa population pour la livrer pieds et poings liés à la politique de destruction des nazis... tellement zélés, les policiers français, qu'ils ont été les premiers  à livrer les enfants alors qu'on ne leur demandait pas...
Qu'a fait la police parisienne si ce n'est obéir aux ordres (de Papon en l'occurrence, alors Préfet de police) le 17 octobre 1961 en réprimant la manifestation des algériens dans la capitale, les cueillant dès la sortie du métro (tiens, ça me rappelle quelque chose !) à coup de crosse, raflant là encore à tour de bras, avant d'en balancer quelques uns par-dessus les ponts de la Seine !
Bref, on pourrait multiplier les exemples ! Aujourd'hui qu'en est-il ? Les relations entre la Police et les citoyens se sont sacrément dégradées et des flambées de violence des banlieues aux derniers évènements garde du nord, on peut redouter que la police ne soit devenue un simple instrument de répression au service de son ministre et candidat à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy... Sacré bilan d'ailleurs ! Cinq ans après, où en est la paix civile et la sécurité dans notre pays ?