29 juillet 2011

Prisons, de Nantes ou bien d'ailleurs

La Chancellerie n'a visiblement pas apprécié l'initiative du procureur de Dunkerque, Philippe Muller, et lui a demandé de revenirsur sa directive. Dans une note classée "urgent" et datée du 25 juillet, M. Muller a en effet ordonné le 25 juillet "à l'ensemble des services enquêteurs de Dunkerque et d'Hazebrouck" de "suspendre l'exécution des écrous jusqu'au 5 septembre 2011". La cause ? Les prisons qui sont sous le ressort de la cour d'appel sont pleines et ne peuvent plus accueillir de détenus. Le "stock" de prisonniers, comme on dit... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 17:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juillet 2011

Décramotie

« Représentativité démocratique » sur Les-Crises.fr, blog d'Olivier Berruyer. --------------------------- Y'en a qui naissent moins bons qu'les autres mais c'est normal On est pas tous apparus dans l'même salon Tous les lépreux les p'tits nimbus et les couillons Et les élus de la nation du capital Faut circuler y'a rien à voir faites-nous confiance On s'y connaît on vous promet des vies heureuses Démocratie décramotie des plus frileuses C'est nous les rois du bataillon de la finance Alors votez pour nos partis et sans... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 10:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
16 juillet 2011

Panorama du mois de juillet

Les marronniers roussissent déjà. Les rues sont vides. L’homme s’est rappelé mollement la prise de la Bastille. Quelques fusées le soir du 13 : c’étaient des pétards de banlieue ; quelques autres le soir du 14 : c’étaient celles de la capitale. Peut-être l’homme est-il las d’avoir pris la Bastille ? C’est qu’il s’est tout de suite rendu compte qu’il n’y a jamais assez de prisons. Le patriote Palloy lui-même (1), qui tira tant de gloire et de profit d’avoir démoli la Bastille, se mit immédiatement à en créer de nouvelles, ou tout au... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juillet 2011

Grèce : le vide-ordures de la démocrature

"Après plus d'un mois de manifestations et rassemblements pacifiques place Syntagma (de la Constitution), les contestataires prévoyaient d'encercler le bâtiment du Parlement mercredi 29 juin, jour où était fixé le vote du plan de rigueur intermédiaire. Mais les autorités grecques étaient déterminées à ne pas laisser faire." « Prenons les choses par le commencement. Vers 13h30, il y a beaucoup de monde massé devant le Parlement. Ils ne sont pas cagoulés, ne lancent pas de pierres. Seniors, jeunes, femmes, hommes, étudiants,... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 09:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]