31 mars 2016

Loi travail : Frédéric Lordon à Tolbiac

Frédéric Lordon à Tolbiac le 30 Mars 2016 par f100003514806781
Posté par Le guetteur à 12:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 février 2016

Katia Lipovoï

L'arrestation de Katia Lipovoï à Poitiers, Le... par franceinter --------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le bal des faux culs ! Sur le site de la ville, la réponse du maire et le mot du proc !  Monsieur le Procureur de la République de Poitiers a par ailleurs officiellement publié un communiqué pour relater les faits :  « Le 15 février à 11h25, une femme porteuse de lunettes et vêtue d’un blouson attrape la partie supérieure de la barrière et se met... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 18:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 décembre 2015

Le désert du docteur Gaspar

Le désert engendre les dieux. « Jouez hautbois, résonnez musettes », c'est des sables de Palestine que nous viennent les chants des bergers ; c'est du ciel du désert qu'arrivent les anges en blanc qui sonnent dans des tromperies en or ; c'est sur les dunes de Jordanie ridées du vent, ourlées par lui, brodées comme un ouvrage de dames, que s'impriment les pas des rois mages et que s'élève une odeur d'encens. Terre aride. On a dit que le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face. Et le désert, c'est le soleil et la mort. Une... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 17:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2015

Même sous État d’urgence, nous lutterons pour la liberté !

Depuis Paris : même sous État d’urgence, nous lutterons pour la liberté Compañeras y compañeros prisonnières et prisonniers. Compañeras y compañeros de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale, du Réseau contre la Répression, du Congrès National Indigène, des médias libres et de la Croix Noire Anarchiste. Compañeras y compañeros qui luttez en bas à gauche : Sont parvenues jusqu’à notre collectif les invitations aux “journées mexicaines et internationales pour nos prisonniers et prisonnières politiques” qui se... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 16:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2015

Dépossession Justice, vérité et droit au retour pour les familles de Banavil

Plusieurs familles zapatistes de la communauté de Banavil ont été déplacées de leur communauté en 2011, et luttent depuis pour pouvoir retourner travailler leur terre et que justice se fasse au sujet de la mort toujours impunie d’un de leurs membres. Dans un contexte de guerre de contre-insurrection, des familles sympathisantes de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) ont été agressées le 4 décembre 2011 dans la communauté de Banavil (municipalité de Tenejapa, Chiapas). Alonso López Luna a été séquestré et a disparu. Le... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 mai 2015

Affaire Tarnac: Julien Coupat s'explique sur France Inter

Julien Coupat : "Le 11 janvier c’est d’abord... par franceinter
Posté par Le guetteur à 18:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 janvier 2015

De la parole libertaire du sous-commandant Marcos à la Grèce

D’un hommage à la parole libertaire du sous-commandant Marcos dans le Chiapas Mexicain, qui a quitté la scène politique en 2014, aux yeux aujourd’hui tournés vers la Grèce, avec un clin d’œil à Charb…. Avant-propos (janvier 2015) « Si vous me permettez de définir Marcos, le personnage, alors je dirais sans hésiter que c'était un hétéroclite. » « Dernières paroles publiques » du sous-commandant Marcos, 25 mai 2014, La Realidad (Chiapas, Mexique, Monde) Le 25 mai 2014 a arrêté « d'exister le Sous-commandant... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 12:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 janvier 2015

Cabu : Je ne respecte rien

Posté par Le guetteur à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 janvier 2015

Les cons, ils ont tué Cabu !

Posté par Le guetteur à 15:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2014

Moi mon colon, celle que je préfère....

« Allez-vous-en tous ! Allez rejoindre vos régiments ! Et vivement ! qu’il gueulait. — Où qu’il est le régiment, mon commandant ? qu’on demandait nous... — Il est à Barbagny. — Où que c’est Barbagny ? — C’est par là ! »    Par là, où il montrait, il n’y avait rien que la nuit, comme partout d’ailleurs, une nuit énorme qui bouffait la route à deux pas de nous et même qu’il n’en sortait du noir qu’un petit bout de route grand comme la langue.    Allez donc le chercher son Barbagny dans la fin d’un monde ! Il aurait... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 17:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]