18 février 2016

Katia Lipovoï

L'arrestation de Katia Lipovoï à Poitiers, Le... par franceinter --------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le bal des faux culs ! Sur le site de la ville, la réponse du maire et le mot du proc !  Monsieur le Procureur de la République de Poitiers a par ailleurs officiellement publié un communiqué pour relater les faits :  « Le 15 février à 11h25, une femme porteuse de lunettes et vêtue d’un blouson attrape la partie supérieure de la barrière et se met... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 18:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 février 2011

Tabassage gratuit

Amandine passait hier devant le tribunal correctionnel pour avoir, le 22 juin dernier, collé des affichettes dans le centre-ville portant ces mots : “FÊTE DE LA MUSIQUE, tabassage gratuit de la police envers des passants place de la Liberté sous la direction de Papineau. Est-ce normal ?” Elle avait en effet été, au cours de la nuit précédente, témoin de l’interpellation très violente de six jeunes gens sur cette place à l’issue de la Fête de la musique. Le tribunal a retenu la culpabilité d’Amandine : il l’a condamnée... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 octobre 2010

Sous les pavés de coeur d'agglo

Eh bien, les jeunes poitevins s'intéressent à l'art maintenant ! Cette mystérieuse épigraphe (cliquez sur l'image), mérite quelques explications... Cœur d'agglo, c'est le grand projet de Poitiers, la ville se refait une beauté et son centre qui doit passer en grande partie piétonnier est sens dessus dessous, en travaux pour des mois... c'est sûr les pavés ne vont pas manquer ! Papineau, c'est le directeur départemental de la sécurité publique, un personnage en uniforme donc,  bougrement nerveux avec les militants de tous... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 juillet 2010

Poitiers, les juges jouent l'apaisement

Le 21juin dernier, une  bouteille éclate aux pieds du patron de la police, place Notre-Dame, en  marge de la Fête de la musique. Ce soir-là, le commissaire Jean-François  Papineau entend aussi dans son dos une voix féminine proférant des  menaces à son encontre. Dans les minutes qui suivent, cinq autres jeunes  sont interpellés parce qu’ils auraient tenté d’empêcher l’arrestation  de la jeune femme. Il n’y a pas eu de violences contre les policiers C’est  le début d’une affaire qui va donner... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 12:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juillet 2010

Poitiers, que s'est-il donc passé le 21 juin ?

Le jeudi 29 juillet, à 14 heures, aura lieu au Palais de Justice, le rendu du jugement du procès du 8 juillet. Le tribunal correctionnel doit se prononcer sur la culpabilité de six prévenu(e)s, et sur la demande de la partie civile : une douzaine de policiers, dont le commissaire Papineau (Directeur de la sécurité publique dans la Vienne). Le procureur et l’avocat de la police ont présenté leurs comptes : il réclament pour 3 d’entre eux : 6 mois de prison dont 4 mois ferme, pour deux autres c’est 8 mois de prison dont 6 mois... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2010

Poitiers 21 juin, presse et justice plus nuancées...

Si la presse, à chaud et sous la pression des événements ne dispose pour donner l’information que des éléments fournis par la police, elle le fait surtout au début des «  affaires » . Que ce soit pour le 10 octobre ou pour le 21 juin à Poitiers, ces mêmes médias ont peu à peu infléchi cette ligne pour prendre en compte les versions émanant d’autres interlocuteurs, faisant ainsi des analyses plus pluralistes et plus nuancées. En va-t-il de même pour la justice ? Concernant le 10 octobre, cette dernière ayant... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2010

Poitiers, nuit chaude au tribunal

Dix heures de débat pour une audience qui s’est terminée à 4 h 15. Un   record pour le tribunal correctionnel de Poitiers. Six prévenus, douze   parties civiles, six témoins et un président, Jérôme Carbonel, qui avait  décidé de laisser du temps de parole à tous, s’interdisant de passer à  côté du moindre détail, selon son habitude. « La seule façon de  rendre la justice sereinement », commente-t-on au palais. La qualité, ça prend du temps. Et la procédure a ses contraintes. Ce dossier était venu une... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2010

Poitiers, une baudruche déjà bien dégonflée

Lors de la dernière Fête de la musique s’est produite à Poitiers une « rixe » avec la police, comme l’a aussitôt formulé élégamment la presse. La Nouvelle République a ainsi publié le 23 juin un article relatant les faits… d’après les seules sources policières, pour ne point trop changer ses habitudes – et en ne mentionnant qui plus est ce « détail » que par rapport à deux informations données, sur l’ensemble de son texte ! Ce 21 juin, les policiers en uniforme et en civil comme la brigade anticriminalité (BAC) n’ont en fait... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2010

Outrage et rébellion : il en reste un en prison

Putain, y a du monde. En  entrant dans la salle, Samy, l’un des cinq détenus dans l’affaire des  incidents avec la police lors de la Fête de la musique semble épaté de  voir autant de personnes. Pourtant, hier après-midi, le tribunal n’a pas  jugé l’affaire sur le fond mais devait simplement étudier la demande de  mise en liberté des cinq jeunes soupçonnés de violence et d’outrage  envers des policiers en attendant leur procès prévu le 8juillet. Nina. Elle aurait jeté des mouchoirs mouillés sur... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juin 2010

Poitiers, entre intimidation et répression

A chaque manifestation, y compris festive, la police et la BAC provoquent, photographient, filment, harcèlent les jeunes militants et finissent par en arrêter quelques uns. Une fête de la musique  complétement morte avec ses rues vides, ses concerts choisis et une présence policière massive : cocktail détonnant qui fait de Poitiers une ville tétanisée où règnent l’ennui et l’intimidation. Lundi soir, les policiers n’ont pas lâché la quinzaine de têtes connues de certains jeunes militants jusqu’à ce que tout finisse en eau... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]