25 août 2006

Chroniques de la Montagne

Si vous voulez briller en société, survivre au progrès, percer les mystères de l'époque, il faut apprendre le vialatte. D'emblée, cette langue vous réserve une heureuse surprise: c'est la vôtre, celle que vous parliez sans même le savoir et qui vous revient un rien plus riche, plus alerte, comme au retour d'une promenade qui lui aurait fouetté les sangs. C'est qu'elle a vu du pays. Née dans un volcan d'Auvergne, elle a sillonné les forêts rhénanes, les déserts de l'Egypte et les catacombes des bibliothèques avant de s'installer dans... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2006

Chronique du grand et petit temps

Pourrat parle d’un « vieux petit temps ». « Un vieux petit temps, tout resserré entre le four et le fagotier », qui sentait le lait caillé, la fumée de résineux. Et on comprend bien ce qu’il veut dire. C’était le temps tel qu’il passait en quelque métairie de montagne, dans la maison du laboureur, loin des remous et des bruits du siècle, moins loin des nuages que des villes, plus près de la forêt que du voisin. Un temps usé d’avoir fait tant de chemin pour venir jusqu’à la chaumière chercher le conscrit ou apporter l’image qui... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 19:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 août 2006

Aquarelliste

À Mademoiselle Yvonne M... Yvonne sérieuse au visage pâlotA pris du papier blanc et des couleurs à l'eauPuis rempli ses godets d'eau claire à la cuisine.Yvonnette aujourd'hui veut peindre. Elle imagineDe quoi serait capable un peintre de sept ans.Ferait-elle un portrait ? Il faudrait trop de tempsEt puis la ressemblance est un point difficileÀ saisir, il vaut mieux peindre de l'immobileEt parmi l'immobile inclus dans sa raisonYvonnette a fait choix d'une belle maisonEt la peint toute une heure en enfant douce et... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2006

Selon que vous serez puissant ou misérable...

Comme je le craignais, les juges n'y sont pas allés de main morte avec ces quatre jeunes militants antinucléaires (voir le message précédent). Après 24 heures de garde à vue musclée et trois jours passés derrière les barreaux d'une prison, voici les boucs émissaires devant leurs juges. Pour B. qui a reconnu avoir balancé deux cailloux sur des grilles, pas moins de 10 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve ! A 19 ans, c'est une sacrée douche froide ! Extrait de l'article paru sur HNS-info... Résultat des... [Lire la suite]
Posté par Le guetteur à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]